02 72 88 39 84
Panier

Entretien Poulailler

Afficher en Grille Liste

15 articles

Par ordre décroissant
par page
  1. 6,99 €
  2. 9,38 €
  3. 11,49 €
  4. Prix Spécial 11,99 € Prix normal 13,90 €
  5. Prix Spécial 25,99 € Prix normal 34,95 €
  6. 26,70 €
  7. 40,90 €
Afficher en Grille Liste

15 articles

Par ordre décroissant
par page

Quels sont vos conseils pour un bon entretien de mon poulailler ?

 

 

Comme tous les éleveurs le savent, il est indispensable de le soigner afin d'éviter toute maladie et toute invasion de nuisibles. Surtout en hiver, lorsque les poules passent beaucoup de temps à l’intérieur avec les changements de température.

Ne prenez pas le risque de les voir attaquées par une colonie de poux rouges, qu'il faudrait des semaines voire des mois à éradiquer. C’est qu’il y en a des petites bestioles qui traînent dans votre jardin…

 

Passez votre abri à poules à l’huile de lin

Parmi toutes les astuces que vous pourrez glaner ici et là, c’est l’une des plus efficaces afin de conserver un poulailler propre et d’en améliorer la longévité. Commencez par en appliquer une première couche sur toutes les parties en bois à réception et avant le montage. Le bois étant une matière très absorbante, nous vous conseillons idéalement de passer une seconde couche à l’intérieur et à l’extérieur une fois monté.

L’exercice est à renouveler tous les ans avec une huile de lin classique, tous les trois à quatre ans avec certains types d’huiles de qualité plus élevée tels Nov’Oléo d’Oléo Bois.

Naturelle, cette huile est sans danger pour votre animal, au contraire de certains autres produits qui peuvent être toxiques pour vos gallinacés, ainsi que pour les plantes de votre jardin. Chaque fois que vous l’appliquez, c’est une couche de protection supplémentaire que vous déposez sur votre bois. Cela le protège contre l’humidité en limitant l’absorption, ce qui est très utile si vous utilisez de l’eau sous haute pression par exemple.

 

 

Quand dois-je procéder au nettoyage de mon poulailler ?

 

 

Inutile de se mettre trop de pression. Il n’empêche qu’un propriétaire de poules qui met en place et respecte un rythme régulier dans l’entretien de ses installations se met à l’abri de bien des déconvenues.

 

Le balayage hebdomadaire

Il est recommandé d'enlever les fientes tous les jours (recouvrir votre tiroir à déjections de papier journal ou de carton vous facilitera grandement la tâche). Il est également préférable que vous procédiez une fois par semaine à un assainissement en règle de l’intérieur du poulailler et de ses principaux accessoires.

Retirez pour ce faire toute la paille, copeaux de bois ou autre litière. Faites les poussières et lavez les mangeoires, abreuvoirs, perchoirs, rampes... à l’eau claire à laquelle vous pouvez ajouter du vinaigre blanc. Ce dernier est un désinfectant naturel qui aide à lutter contre les bactéries.

Vous en profiterez pour faire une inspection des lieux et vérifier que vous ne repérez aucune incursion de parasites dans l’enclos et qu’aucun animal ne semble mal en point.

 

Le grand décapage annuel

Faites-le en été, un jour de beau temps. Il faudra vider entièrement votre poulailler et démonter les pondoirs, donc autant profiter des longues journées de juin. Vous pourrez laisser votre volaille gambader dans l’herbe encore verte de votre jardin pendant ce temps. Ce sera beaucoup plus pratique.

Lorsqu’il sera vidé de ses occupantes et de toute sa paille, utilisez un jet d’eau pour le nettoyer. Vous pouvez à nouveau ajouter du vinaigre blanc dans votre eau, cela facilitera le décrassage. Ceux qui en disposent peuvent bien entendu utiliser une machine à haute pression. Cela n’en éliminera que plus efficacement toutes les poussières qui se cachent dans les recoins les plus inaccessibles.

Lorsque le bois sera sec, profitez de ce moment pour appliquer la couche d'huile de lin recommandée. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups.

 

Ces deux exercices peuvent paraître fastidieux. Gardez en tête qu'il vaut mieux dédier du temps à l'entretien de votre poulailler plutôt que de subir une infestation de nuisibles... Et plus elles vous verront leur consacrer du temps, plus vos poules auront envie de pondre de bons gros œufs pour vous remercier.

Si malgré toutes ces précautions vous vous rendez-compte qu'une de vos protégées est tombée malade, pas de panique ! Il existe nombre de produits de soin et d’hygiène pour poules qui vous permettront d'apporter rapidement une solution à vos problèmes, quelles que soient les races de gallinacés concernées.

Vous voici donc équipé de tout le matériel nécessaire à un bon entretien de votre installation. Les éleveurs professionnels n’ont qu’à bien se tenir !