Grit et coquille d'huître poule

Afficher en Grille Liste

6 articles

Par ordre décroissant
par page
Afficher en Grille Liste

6 articles

Par ordre décroissant
par page

Pourquoi compléter l’alimentation de mes poules avec du grit et des coquilles d’huîtres ?

Ces éléments sont des compléments nécessaires à la nourriture riche et variée que vous mettrez à disposition de vos volailles.

Des aides à la digestion qu’il ne faut pas mettre de côté

Les gallinacés n’ont pas le même système digestif que nous. Il est notamment beaucoup plus court, et une poule digère complètement ses aliments en quelques heures seulement. Comme le parcours est raccourci, il faut qu’il soit très efficace. L’ingestion de gravier est ainsi importante pour le broyage des graines. Les petits cailloux seront stockés dans le gésier jusqu’à ce qu’ils soient usés. Le grit est composé principalement de gravier et de coquillages.

Les éclats de coquillages et les coquilles d’huîtres servent également à broyer l’aliment avec lequel ils sont ingérés, mais ils sont en plus une source importante de calcium. Les petits morceaux d’huîtres seront décomposés et assouviront l’appétit calcique de vos pondeuses. Cet apport est crucial pour le développement de leur squelette et pour qu’elles pondent des œufs dont la forme et la consistance de la coquille soient bonnes. Les soucis de coquilles molles et d’œufs aux formes étranges sont pratiquement toujours liés à un manque de calcium.

Le Grit vitaminé contient tout à la fois : coquilles d’huîtres, gravier, mais aussi son de maïs, son de blé, charbon de bois, carbonate de calcium, chlorure de sodium… Sa composition est un vrai cocktail de vitamines qui boostera vos poules ! Le charbon de bois est d’ailleurs une méthode de grand-mère bien connue pour résoudre les troubles de digestion.

Des compléments alimentaires pour une meilleure santé de vos bêtes

Est-il besoin de vous rappeler que, aussi importants soient-ils, ces éléments ne sont que des compléments et ne peuvent à eux seuls constituer le menu de vos volailles ? La base de leur alimentation devra toujours se composer de graines de céréales à 70%. Un mélange de plusieurs types de céréales sera le plus approprié afin de varier les apports. Les fruits et légumes frais et l’herbe sont aussi incontournables. Enfin, vos gallinacés se régaleront de vers de terre et autres insectes qu’ils trouveront en grattant le sol.

L’eau doit être considérée comme un aliment à part entière du régime de vos animaux et doit être disponible en permanence en grande quantité dans tous les poulaillers.

Ne pas négliger la qualité

Ce n’est pas parce que c’est un produit complémentaire que vous devez prendre le premier sac de grit venu. Assurez-vous toujours qu’il s’agit d’un produit destiné aux poules et volailles, dont la composition leur conviendra, dont la taille des différents éléments sera adaptée, etc. Mieux vaut dépenser un petit plus et être sûr de votre aliment que de prendre des risques.

N’oubliez jamais que la qualité de la ponte dépend de la qualité de la nourriture de vos poules.

Comment distribuer ce complément alimentaire à mes bêtes ?

Aliment particulier, le grit, comme les coquilles d’huîtres, peut être administré de plusieurs façons. Vous pourrez répandre cette poudre au sol, cependant vous risquer d’en gâcher une bonne quantité et vous ne serez pas certain qu’elles le consomment. Le plus efficace est certainement de le mélanger au grain dans les mangeoires de vos pondeuses, qui le picoreront ainsi avec le reste.

Des poulaillers qu’il faut bien équiper

Bien entendu, cela implique que vous soyez convenablement outillé. Mangeoires et abreuvoirs sont, de fait, des accessoires que l’on retrouve dans tous les poulaillers. Ils permettent de présenter les différents ingrédients de la manière la mieux adaptée aux becs de volaille.

Toute une gamme est disponible pour vous permettre de sélectionner les modèles qui correspondront à vos besoins.

Voici donc terminée une formation brève mais solide à la nutrition des poules pondeuses. Grâce à votre produit complémentaire, vos petites protégées pourront broyer sans soucis le contenu de leur mangeoire et pondre des œufs à la coquille parfaite.