Rhume de poule - remèdes naturels et prévention

Rhume de poule - remèdes naturels et prévention

Les poules aussi peuvent s’enrhumer ! Rhume ou coryza infectieux, comme chez l’humain, il ne faut pas laisser la situation s’éterniser. Il en va de la vie de vos poules bien sûr, mais aussi du bien-être tout entier du poulailler. Si c’est déjà trop tard, voici quelques conseils pour soigner vos poulettes et surtout, éviter que la situation ne se reproduise.

 

rhume poule prevention

 

Rhume ou coryza infectieux : comment faire la différence ?

Les symptômes entre les 2 maladies sont plus moins similaires :

  • écoulement nasal liquide puis plus épais,
  • difficultés respiratoires,
  • toussotements (façon poule),
  • fatigue.

Si l’une de vos poulettes est atteinte, ne paniquez pas : procurez-vous un poulailler d’appoint et mettez-la en quarantaine le temps que les symptômes disparaissent.

Cependant, dans le cas du coryza, les symptômes peuvent dégénérer et devenir plus graves, voire mortels :

  • gonflement de la tête,
  • conjonctivite, 
  • diarrhée, 
  • ou encore baisse de la ponte.

Le coryza infectieux est une maladie très sérieuse qui peut affecter les voies respiratoires et détruire les tissus nasaux. Votre poule finira par s’affaiblir jusqu’à rester prostrée et ne plus bouger du tout. N’oubliez pas non plus que comme toutes les proies naturelles, votre animal fera tout pour cacher sa maladie. Une façon pour elle de se protéger des prédateurs, mais hélas, il est parfois trop tard pour intervenir ensuite.

poule coryza

Alors, avant d’en arriver là et dans le cadre du simple rhume de poule, il existe de nombreux remèdes pour apaiser votre animal, la booster et l’aider à la guérir. N’oubliez pas cependant de bien mettre votre poule infectée en quarantaine pour éviter qu’elle ne contamine tout votre élevage !

Soigner le rhume et le coryza

Les remèdes naturels pour calmer les effets d’un rhume sur les gallinacés ne manquent pas.

1. L’infusion au thym

Le thym possède de multiples vertus : c’est un antibiotique naturel, un anti-infectieux et un expectorant naturel. En laissant une branche de thym infuser dans de l’eau 10 min et en proposant cette eau infusée à vos poules dans leurs abreuvoirs pendant 7 à 10 jours, vous les aiderez à combattre le rhume. 

Vous pouvez aussi imbiber du pain d’eau infusée au thym pour leur proposer une bouillie facile à picorer et pleine de bienfaits.

2. L’ail

L’ail est également très réputé pour booster leurs défenses immunitaires grâce à leurs propriétés antibiotiques. Aidez-les à combattre le rhume d’hiver et faites leur plaisir en agrémentant leur ration quotidienne de friandises aillées, comme des larves de mouche à picorer.

Comment prévenir le rhume chez la poule ?

Le rhume ou le coryza apparaissent pour les mêmes raisons. Ils s’installent dans votre poulailler par manque d’hygiène. Si la maison de votre basse-cour est bien isolée et nettoyée régulièrement, vous diminuerez drastiquement les risques de contamination.

1. Les huiles essentielles

Elles sont à manipuler avec précaution, mais restent un très bon remède anti-rhume. Quelques gouttes d’huile d’eucalyptus à diluer dans l’eau ou à appliquer comme un massage devraient leur faire du bien. 

Attention à la posologie, demandez conseil à votre pharmacien ou vétérinaire.

2. Nettoyer son poulailler

  • Lavez et et procédez à un nettoyage complet régulièrement les mangeoires, perchoirs, tiroirs à déjection, pondoirs et autres lieux de vie ;
  • Videz et renouvelez la litière ;
  • Une fois par an (à l’automne), effectuez un vide sanitaire complet (mur, sol, matériel et porte).
nettoyage poulailler

 

Faut-il aménager son poulailler pour protéger les poules en hiver ?

 

3. Isoler son poulailler

Enfin, les poules sont également très sensibles au froid et aux courants d’air. Comme pour les humains, elles peuvent s’enrhumer sur un simple coup de froid. Alors, n’oubliez pas de bien vérifier l’isolation de votre poulailler à l’approche de l’hiver surtout si vous vivez dans une région à la météo rigoureuse.

  • Imperméabilisez leur habitation à l’aide d’une housse pour poulailler par exemple et installez des gouttières pour évacuer l’eau et évitez qu’elle ne s’infiltre.
  • Renforcez le bois de votre poulailler avec de l’huile de lin.
huile de lin

Huile de Lin NOV'Oléo Classic - 2L

  • Placez-le à l’abri du vent et vérifiez que les aérations sont dégagées (ces dernières permettent d’assainir l’air il est donc important de ne pas les boucher).
  • Enfin, surélevez la maison et doublez les parois du poulailler avec un isolant si besoin.

 

3 conseils pour un poulailler bien isolé

 

4. Eviter la surpopulation

On commence avec un petit élevage puis on se prend au jeu. Les poules sont des animaux très attachantes, on en adopte donc 2, puis 3... Mais on oublie de faire évoluer le poulailler pour les accueillir dans de bonnes conditions. Pourtant, c’est très important que la surface accordée à vos poules soit proportionnelle à leur nombre.

Pour leur bien-être et pour l’hygiène du poulailler, comptez entre 0.5 et 1.5 m² par poule.

Bouton : Tous nos poulaillers > https://www.chemin-des-poulaillers.com/chemin_des_poulaillers_fr/nos-poulaillers.html

5. Une alimentation adaptée

Avec l’arrivée de l’automne puis de l’hiver, les besoins en énergie de la poule changent. Elles ont besoin d’une nourriture plus riche pour se renforcer et résister au froid. Pas de chance, à cette saison, les vers et autres insectes se font bien plus rares, tout comme l’herbe. Alors à vous de combler ces manques en modifiant leur alimentation :

  • compléments alimentaires,
  • plus grosse quantité de protéines,
  • mélange de minéraux enrichis, etc..
Mélange pour poule avec mangeoire intégrée Nutrisi Anti-Stress 5Kg - Gasco Aliment pour poule pondeuse riche en graisse d’insectes Poulandise 1,75kg - Appi
Mélange pour poule avec mangeoire intégrée Nutrisi Anti-Stress 5Kg - Gasco Aliment pour poule pondeuse riche en graisse d’insectes Poulandise 1,75kg - Appi

Avec ça, vos poulettes sont parées pour l’hiver. Si les symptômes de rhume persistent, n’hésitez plus et mettez la poule contaminée à l’écart avant de l’emmener chez le vétérinaire : ce dernier pourra l’ausculter et lui prescrire un traitement adapté, comme des antibiotiques. Si la maladie est prise à temps, votre poulette sera remise sur pattes en 2 semaines.

Rendez-vous sur notre blog pour toujours plus de conseils sur les poules !

7 octobre 2021