Lorsque l’automne ou le printemps arrive, l’humidité bat son plein. Si votre poulailler est mal isolé ou mal entretenu, les parasites seront de sortie ! Vos poules risquent alors la gale des pattes. Dans cet article, retrouvez les causes, symptômes et traitements pour soigner la gale de vos poules.

comment reconnaitre et soigner gale des pattes

1. Les causes de la gale des pattes

Le responsable de cette maladie cutanée mesure moins de 0,5 mm. De son petit nom cnemidocoptes mutans, cet acarien hématophage (qui se nourrit de sang), invisible à l’oeil nu peut faire de sacrés dégâts dans votre poulailler !

Les deux causes principales de son arrivée dans l’habitat de vos poules :

  • La mauvaise isolationde votre poulailler en période humide (automne et printemps, qui favorise l’arrivée de ce parasite sur le sol.
  • Le manque d’entretien dans le poulailler où l’acarien se développe dans les excréments, la paille et la litière sale.
pourquoi mes poules attrapent la gale des pattes

Ce tout petit acarien se pose sur les pattes des poules lorsqu’elles marchent. Les mâles restent en surface tandis que les femelles creusent sous la peau pour y pondre leurs œufs. Ce qui explique l’aspect des pattes infectées !

Ainsi, c’est un environnement humide et sale qui aide à la transmission de la maladie. La maladie se transmet d’une poule à l’autre par le toucher.

Maintenant que l’on comprend d’où cela vient... Attaquons les symptômes !

2. Les symptômes de la gale des pattes

les symptomes de la gale des pattes parasite

Comme nous venons de le voir, l’acarien se niche dans les pattes des oiseaux. Ils peuvent mettre plusieurs jours avant d’être visibles, puisque c’est lors des premiers symptômes que l’on se rend compte de ça, et c’est déjà trop tard ! 

Les symptômes en question : 

  • Un soulèvement des écailles qui déforme la patte ;
  • Une formation de croûtes blanches – jaunes ;
  • Une déformation des doigts ;
  • Un grossissement des pattes ;
  • Un épaississement de l'épiderme.

La conséquence directe de ces symptômes est très visible : votre poupoule boitera ! Les déformations cutanées finissent par la gêner fortement lors de ses déplacements.

Si vous laissez la situation empirer, vos poules devront être amputées, la chair de leurs pattes se nécrosant petit à petit... Et ce n’est pas beau à voir !

Notre conseil : n’attendez pas. Ce sont des symptômes sérieux qui doivent absolument être traités pour éviter la propagation de cette maladie au sein de votre poulailler.

Justement, parlons traitement ! 

3. Le traitement de la gale des pattes

soigner la gale des pattes des poules

Il faut savoir que sans réel traitement antifongique, la gale récidive. Vous devez donc l’éradiquer.

Pour cela, l’huile de cade est populaire, elle est même utilisée par les vétérinaires. Obtenue par la distillation sèche du bois de genévrier, elle possède des propriétés cicatrisantes, antiseptiques, désinfectantes et répulsives.

Pour soigner vos poulettes contaminées, suivez nos étapes :

  • Commencez par les croûtes des pattes en les trempant dans une eau tiède et savonneuse pour les ramollir ; 
  • Brossez délicatement les pattes avec une brosse à dents pour faire tomber les zones mortes ; 
  • Appliquez de l’huile de cade au pinceau sur les pattes pour les protéger.

Cette opération est à réaliser autant de fois qu’il le faudra, espacée de quelques jours, pour assainir les pattes de vos poules !

Ensuite, protégez les autres poules saines en appliquant au pinceau un mélange de 1/3 d’huile de cade et de 2/3 d’huile de tournesol.

Découvrez tous nos produits soin et hygiène de la poule

Comme nous venons de le voir, le soin des pattes repose sur des mesures individuelles curatives et des mesures préventives collectives !

C’est ce dernier point que nous allons voir ensemble. Courage, c’est bientôt fini !