Puis-je laisser mes poules en liberté dans mon jardin ?

Puis-je laisser mes poules en liberté dans mon jardin ?

Permettre ou non à ses poules de gambader en toute liberté dans son jardin est une préoccupation commune pour de nombreux propriétaires de poules. Voyons ensemble la réglementation à ce sujet, et comment garantir le bien-être de vos précieuses volailles tout en préservant votre jardin !

Sommaire :

Poule en liberté : quelle réglementation ?

Les poules de mon voisin viennent chez moi régulièrement, que faire ?

Poules en liberté dans votre jardin : un enclos grillagé pour les protéger

peut-on laisser poules dans jardin

Poule en liberté : quelle réglementation ?

Votre élevage de poules est légalement sous votre responsabilité, cela signifie que tout dommage causé par ces dernières est de votre fait.

Le code civil à ce sujet est très clair : “Le propriétaire d'un animal, ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est à son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal fût sous sa garde, soit qu'il fût égaré ou échappé. “ (Code civil, article 1243)

A ce titre, vos poulettes ont l’interdiction de quitter votre terrain ou propriété. Elles ne doivent pas se retrouver sur la voie publique ou à picorer dans le champ du voisin, ou ses plantations.

Dans la pratique maintenant, vous pouvez tout à fait trouver un accord à l’amiable avec votre voisinage, si une demoiselle décide de s’enfuir. Contre quelques œufs, l’incident sera probablement clos !

Quelle réglementation pour installer un poulailler dans votre jardin ?

Peut-on avoir des poules dans son jardin ?

Si votre élevage de gallinacées comporte moins de 50 individus, vous avez quartier libre pour installer un poulailler dans votre jardin.

Attention cependant aux nuisances causées par votre activité aviaire.

  • Afin d’être sûr qu’elles ne s’enfuient pas, achetez ou construisez-leur un enclos grillagé. Avec ça, aucun risque qu’elles viennent picorer les légumes de vos chers voisins.
  • Pour les nuisances olfactives, assurez-vous de placer votre poulailler le plus éloigné possible de vos voisins. Nettoyez régulièrement et entretenez bien votre poulailler, pour éviter au maximum les mauvaises odeurs ! Même chose pour les nuisances sonores.
Enclos poulailler 8m² tubes 32mm H2,25m - Parc grillagé renforcé 4x2m - Acier Galvanisé

Enclos poulailler 8m² tubes 32mm H2,25m - Parc grillagé renforcé 4x2m - Acier Galvanisé

Etablir des règles avec votre voisinage est important. Qui sait, vous pourriez avoir près de chez vous un pet-sitter qui adorerait garder vos poules pendant vos vacances, donc autant avoir de bonnes relations avec eux !

Peut-on avoir des poules sans poulailler ?

Il n’est pas commun de posséder un élevage de poules sans leur offrir un poulailler tout compris avec pondoirs et zone nuit avec perchoirs. Néanmoins, si vous êtes adeptes du DIY, vous pouvez tout à fait leur installer une cabane.

Celle-ci devra être bien isolée et avoir des perchoirs en hauteur pour qu’elles puissent se reposer durant la nuit et ne pas être en contact avec leurs déjections.

Les nichoirs peuvent être disposés en dehors, dans une zone à part.

Votre cabane peut également être mobile et être entourée d’un filet afin de pouvoir déplacer leur espace de vie à volonté !

Risque-t-on une amende pour poule en liberté ?

Vous ne risquez pas d’amende à proprement parler si vos poules sont en liberté dans votre jardin.

C’est par contre au niveau des installations dédiées à leur élevage que vous pouvez en recevoir.

Par exemple, pour un poulailler mesurant entre 5 et 20 m², une déclaration préalable est à faire auprès de votre mairie. Si la construction dépasse les 20 m², vous devez obligatoirement faire une demande de permis de construire. Ainsi, si vous n’avez rien déclaré, vous risquez une amende salée de 1 200 à 6 000 euros par mètre carré.

Si un voisin se plaint de nuisances sonores ou olfactives, vous risquez une amende de 68 euros majorable à 180 euros… D’où l’intérêt de discuter de votre projet avec vos voisins en amont !

Les poules de mon voisin viennent chez moi régulièrement, que faire ?

Si un jour vous remarquez qu’une petite poulette a fait irruption dans votre jardin, demandez à votre voisinage à qui elle appartient. Il y a de grandes chances qu’elle appartienne à l’élevage d’à côté.

Capturez-la et la remettez-la à son propriétaire. Si personne ne se manifeste, vous pouvez prévenir la mairie de cette intrusion. Passé un délai de 1 mois sans nouvelles du propriétaire, l’animal peut être à vous !

C’est l’occasion également de comprendre par où elle a pu se faufiler, pour reboucher un éventuel trou dans une clôture.

Sinon, pour empêcher durablement les poules du voisinage d’entrer sur votre terrain, vous pouvez planter aux abords de celui-ci des plantes aromatiques. Ces dernières, très odorantes, sont réputées pour être des répulsifs efficaces pour les poules.

herbes aromatiques repulsif poules

Une autre solution consiste à faire un mélange d’épices à base d’ail, de poivre, paprika, curry, piment et graines de moutarde, à placer à la jonction entre votre terrain et celui de votre voisin.

Poules en liberté dans votre jardin : un enclos grillagé pour les protéger

Dans tous les cas, vous devez absolument fournir un enclos grillagé à vos poupoules, pour les protéger des intrusions de prédateurs. Il est bien trop risqué de les laisser vagabonder dans votre jardin, surtout si ce dernier n’est pas clôturé par un parc grillagé !

Pour cela, vous pouvez soit opter pour :

Cela vous évitera également de découvrir des fientes et œufs à des endroits incongrus de votre jardin. De plus, vos plantations vous remercieront : elles ne risqueront pas de se faire picorer par leurs petits becs !

Retrouvez tous nos conseils poules sur notre blog

28 septembre 2023