02 72 88 39 84

Comment protéger ses poules des prédateurs ?

30 mai 2018 16:31:38

Que vous possédiez des poules à la campagne ou en ville, il est important de protéger votre élevage des prédateurs.

De nombreux animaux sont friands des poules, mieux vaut donc faire attention pour ne pas voir son cheptel décimé petit à petit.

Conseils pour protéger ses poules, poussins et oeufs des prédateurs

Les différents prédateurs de la poule

On distingue 2 grandes familles de prédateurs chez les poules : les prédateurs terrestres et les prédateurs aériens.

Avec leurs œufs, leurs poussins et même leur alimentation en accès libre (ou presque), les poules sont une cible de choix pour les prédateurs, qui peuvent attaquer de jour, comme de nuit.

Les prédateurs terrestres

Parmi les prédateurs terrestres, tous n’ont pas le même objectif :

  • renards, fouines, putois et parfois chiens (errants ou non) peuvent s’attaquer de façon directe à vos gallinacés ;
  • rats et chats préfèrent s’attaquer à plus petit et optent pour les poussins ;
  • enfin, serpents (vipères et couleuvres) et hérissons sont friands des œufs de poules.

Il est donc important de vérifier régulièrement son installation et d’effectuer les réparations rapidement (trou dans un grillage par exemple) pour éviter toute intrusion dans votre poulailler.

Les prédateurs aériens

S’ils sont plus rares, il ne faut pas pour autant oublier les prédateurs aériens.

Les rapaces peuvent s’attaquer directement à vos poules et poussins.

Les pies et corbeaux peuvent quant à eux s’en prendre à vos œufs non protégés.

Enclos, grillage, filet : comment bien protéger ses poules ?

Parc grillagé fermé pour protégé poule à l'extérieur
Parc grillagé pour poules Bantam

Sécuriser son poulailler est la clé pour se prévenir d’attaques de nuisibles en journée comme de nuit.

Pour éviter les prédateurs aériens, rien de plus simple, il vous suffira d’installer un filet de protection à placer au-dessus du poulailler lorsque vos poules se promènent hors de leur poulailler.

En complément, si vous avez la possibilité de le faire, n’hésitez pas à installer votre parcours herbeux sous des arbres pour que les poules soient davantage protégées en dehors du poulailler, mais toujours avec un filet de protection.

Prévoyez également un parcours extérieur protégé (un parc fermé grillagé par exemple) ou une aire à poules clôturée, pour éviter tout problème en journée lorsque vos poules prennent l’air.

En parallèle, installez une clôture tout autour de votre poulailler et posez un autre grillage au sol autour en le recouvrant de terre afin d’éviter à certains prédateurs (le renard notamment) de creuser pour passer sous la clôture.

Quelques conseils :

  • pensez à contrôler très régulièrement l’état de votre clôture ! Il suffit parfois d’une simple ouverture de la taille d’une pièce de 2 € pour qu’un rongeur ou un serpent puisse se faufiler ;
  • soyez attentif : lors d’une attaque, les poules sont agitées et tout bruit suspect devrait vous alerter. Si certains prédateurs emportent la poule pour la dévorer plus loin (le renard ou le chien), les petits prédateurs, notamment les rongeurs, festoient directement dans le poulailler ;
  • si vous avez un chien, promenez-le à proximité de votre enclos. Son odeur pourra éloigner certains prédateurs, de même que la présence d'un coq pourra défendre votre cheptel de certains nuisibles ;
  • enfin, pensez à bien rentrer vos poules à la tombée de la nuit et à fermer votre poulailler. Ouvrez-le le matin, une fois le soleil levé. Simplifiez-vous la vie et gagnez du temps en installant une porte automatique pour poulailler.

Retrouvez notre guide pour choisir votre poulailler avec enclos.

Toutes nos actualités