02 72 88 39 84

Alimentation des poules : comment bien nourrir ses poules ?

19 juil. 2018 17:28:41

Si vous souhaitez élever des poules pondeuses et récolter quotidiennement de bons œufs frais, il est impératif de faire attention à l’alimentation de vos poules.

Il est important d’instaurer un équilibre alimentaire à vos gallinacés pour qu’elles reçoivent tous les apports en minéraux et vitamines nécessaires à leur bien-être.

Une bonne alimentation est clé pour stimuler la ponte des poules. On vous explique tout !

Alimentation pour poules : conseils pour bien nourrir ses poules

Les besoins alimentaires des poules

Les poules sont des animaux dits omnivores, comme l’homme. C’est-à-dire qu’elles peuvent consommer de tout : produits céréaliers, animaux ou végétaux.

Néanmoins, l’estomac de la poule étant relativement fragile, certains aliments ou plantes lui sont interdits pour lui assurer une bonne santé.

Enfin, il est important de noter que l’alimentation des poules pondeuses se doit d’être réfléchie et équilibrée pour assurer un bon rendement de ponte.

La fréquence

Les poules doivent être nourries 2 fois par jour, idéalement le matin assez tôt et en fin d’après-midi. L’essentiel étant de nourrir vos poules à heure fixe.

Comptez de 100 à 150 g par poule et par jour, à équilibrer sur les deux repas de la journée. Pensez à demander conseil à l’éleveur auprès de qui vous achetez vos poules qui saura vous renseigner en fonction de la race de poules choisie.

A noter que ces repas sont primordiaux pour assurer la production d’œufs.

Enfin, n’hésitez pas à prévoir une mangeoire suffisamment grande pour que vos poules ne manquent jamais de rien.

L’eau

L’eau est un aliment essentiel dans l’alimentation des poules, elles doivent y avoir accès en permanence.

Veillez à la propreté de votre abreuvoir en le vidant et nettoyant le plus régulièrement possible.

Abreuvoir siphoide avec anse et pieds pour poules
Abreuvoir à siphon avec poignée et pieds

La nourriture

L’alimentation des poules doit être le plus variée possible : céréales, légumes, déchets de cuisine, insectes…

Elle doit être également adaptée à la saison. Les poules pondeuses n’auront pas les mêmes besoins en hiver qu’en été. En hiver, les poules auront par exemple besoin d’une alimentation plus riche et probablement de compléments alimentaires.

Les différents types de nourriture pour poules

Les déchets de cuisine

Donner ses déchets ménagers à ses poules

Les poules sont un allié solide pour lutter contre le gaspillage alimentaire ! ;)

De nombreux restes alimentaires peuvent contribuer à l’alimentation de vos compagnons à plumes :

  • les épluchures de légumes et de fruits (hors ceux cités plus bas) ;
  • les restes de salades ;
  • le pain mouillé ;
  • la charcuterie (mais avec modération pour ne pas faire grossir vos poules) ;
  • les coquilles d’œufs et d’huîtres broyées ;
  • les croûtes de fromages ;
  • les restes de plats maison (sous réserve qu’ils ne soient pas trop salés, épicés ou sucrés et qu’ils ne contiennent pas d’aliments interdits).

N’hésitez pas à préparer avec tous vos restes ce qu’on appelle « la pâtée des poules », en mélangeant du pain sec à de l’eau puis en ajoutant vos restes préalablement broyés ou émiettés.

Les céréales & mélanges complets pour poules

Les céréales doivent représenter environ 70 % de l’alimentation de vos poules pour leurs pouvoirs fortifiants.

Vous devrez leur donner une base contenant au choix du blé, du maïs ou de l’avoine (/!\ jamais d’orge, trop piquant pour les gallinacés !), mélangé à une source de protéines sous forme de graines entières (pois, soja, lin, tournesol, colza).

N’hésitez pas à ajouter du grit avec graviers, écailles d’huîtres et autres coquillages broyés Country’s Brest de Versele-Laga pour favoriser la bonne digestion de vos poules.

Mélange complet pour poules biologiques

Vous pouvez réaliser vous-même le mélange de céréales ou choisir un mélange spécial poule pondeuse appelé « aliment complet pour poules ».

La marque Cot&Co propose un mélange de granulés et céréales bio pour poules contenant du maïs, du blé, des tourteaux de tournesol et de soja, du pois, de la luzerne, et du carbonate de sodium, essentiel pour la formation de belles coquilles d’œufs.

Le mélange Gold 4 Gallico Pellet de Versele Laga apportera également tous les nutriments nécessaires à vos poules pondeuses. Ce granulé de ponte est hautement énergétique et procurera tous les minéraux et vitamines nécessaires à la ponte grâce à son excellente composition : maïs, blé, soja, tournesol, carbonate de calcium, son de riz, colza, phosphate monocalcique, chlorure de sodium…

Aliment complet premium pour poulesLe mélange spécial poules pondeuses Gasco garantira lui aussi une alimentation saine et équilibrée, garantie sans colorant ni arôme artificiel : blé, maïs concassé, dari roux, pois verts cassés, dari blanc, avoine, coquilles d’huîtres, lin, et sarrasin.

Enfin, le mélange Nostrale Misti e Granaglic par Raggio & Sole est un mélange premium de très haute qualité pour poules pondeuses avec des ingrédients de qualité : sorgho, riz à grains verts, farine de soja, etc. Riche en protéines (14 %), il assurera la bonne santé et productivité de vos gallinacés, tout au long de l’année.

Les compléments alimentaires pour l’hiver

L’hiver, vos poules pondeuses auront besoin de « petits extras » pour rester actives et continuer à produire des œufs (bien que la ponte baisse généralement dès que les températures baissent).

N’hésitez pas à donner des aliments tièdes comme de la soupe, du pain humidifié ou encore des graines concassées.

Vous pouvez également ajouter une ration de Snacks Garden Mix de marque Versele Laga. Ces mélanges de céréales (blé, avoine pelée, millet, pois, maïs, tournesol, épeautre, etc.) sont enrichis en granulés d’herbes et apporteront tous les nutriments nécessaires à vos poules pondeuses. La marque propose également une variante enrichie en gammares et crevettes.

Enfin, n’hésitez pas à leur donner tout au long de l’année quelques friandises comme du pop-corn à l’ail, des insectes séchés ou encore des biscuits à picorer à la coquille d’huîtres.

Friandises pour poules : pop corn à l'ail
Pop-corn à l’ail, une délicieuse friandise pour poules ! 

Poules : les plantes & aliments toxiques à connaître

Si la poule peut consommer beaucoup de nos déchets, certains aliments sont strictement interdits à nos cocottes !

En effet, certaines plantes et aliments peuvent rendre malades voire même entraîner la mort de vos poules.

Les aliments interdits

Aliments interdits pour la poule

  • Les pommes de terre (et ses épluchures), tomates et aubergines crues : toutes les plantes (de la famille des Solinacées) contiennent de la solanine, toxique pour la poule. Il est impératif de bien cuire ces aliments si vous souhaitez leur en donner même s’il est recommandé d’éviter autant que possible ;
  • Les oignons : ils contiennent du thiosulfate, une substance toxique qui détruit les globules rouges. La consommation d’oignons peut causer anémie et jaunisse chez la poule ;
  • Les avocats : ils contiennent du persine, une toxine pouvant provoquer un infarctus de la myocarde et donc l’arrêt cardiaque chez la poule ;
  • Les pépins de fruits : ils contiennent du cyanure, un poison redoutable. Le reste de la pomme peut être consommé mais en retirant au préalable tous les pépins ;
  • Les peaux d’agrumes, de bananes et de kiwis : indigestes pour la poule ;
  • Les haricots secs crus : les haricots crus contiennent de l’hémagglutinine qui peut être toxique. Les légumineuses cuites sont sans danger ;
  • Le chocolat et toute autre sucrerie : comme pour beaucoup d’animaux, le chocolat est très toxique, il est à bannir. Évitez également de donner des aliments trop sucrés pouvant entraîner le surpoids chez la poule ;
  • Les plats préparés, salés ou épicés : le sel et les épices ne font pas partie du régime naturel des gallinacés, il est donc à éviter autant que possible ;
  • Les aliments pourris : si les poules se nourrissent de beaucoup de déchets, ces derniers ne doivent pas être pourris ! Si c’est moisi, direction la poubelle ;
  • Le café & le thé ;
  • Les trognons et feuilles de choux, de poivrons, de poireaux et de tomates ;
  • La viande crue (par précaution sanitaire, le développement des bactéries étant très rapide).

 

Les plantes dangereuses

Sans le savoir, nous plantons parfois des végétaux pouvant être dangereux pour les animaux (mais aussi l’homme). Les poules adorant picorer le sol, mieux vaut vérifier qu’elles n’aient pas accès à une plante toxique.

Pour éviter tout risque, installer votre poulailler et leur enclos dans une zone sans plante à picorer, hormis de l’herbe.

Des plantes comme le ricin commun, l’oseille crépue, la fougère, le lierre, le raifort, le muguet, le rhododendron ou encore la tulipe sont toxiques pour la poule.

Toutes nos actualités